Configuration Serveur Nagios

Configuration Serveur Nagios

Nous avions vu dans le précédant article comment installer Nagios, je vais maintenant vous expliquer comment le configurer afin de superviser vos hôtes. Si pour l’installation de Nagios vous n’avez pas suivi mon tutoriel vos chemins pourront être différents.




Infos

L’ensemble des plugins sont disponibles au chemin /usr/local/nagios/libexec utilisez la commande « ls » dans ce dossier pour voir ceux disponibles.

L’ensemble de ces plugins sont en faite des scripts qui offre de nombreuses possibilités de supervision.

Retenez que les objets Nagios sont disponibles au chemin /usr/local/nagios/etc/objects

Exemples

Exemple 1

Nous allons commencer par un exemple simple. Nous allons vérifier la disponibilité du site free.fr. Les scripts que nous avons vu précédemment ne sont pas utilisables tel quel par Nagios, il faut que ceux-ci soit définis dans le fichier commands.cfg, disponible ici: /usr/local/nagios/etc/objects

Pour vérifier qu’un hôte est disponible il faut utiliser le script nommé « check-host-alive« , celui-ci est déjà présent par défaut dans le fichier commands.cfg, vous pouvez vérifier en éditant celui-ci.

Nous allons maintenant créer le fichier qui va être notre hôte: un fichier .cfg = un hôte supervisé dans Nagios. Pour cet exemple nous allons créer un fichier free.cfg, fichier qui va servir à superviser mon hôte, entrez les commandes suivantes:

cd /usr/local/nagios/etc/objects
nano free.cfg

*

Notre fichier va être composé de deux parties. La première va définir la machine qui va être supervisée (IP, Hostname…) et la seconde va servir à définir les services que l’on souhaite superviser (disponibilité, DNS, HTTP…). Copiez le code suivant dans le fichier et sauvegardez le:

# Défini un hôte
define host{
use                            linux-server
host_name               www.free.fr
alias                         www.free.fr
address                   212.27.48.10
}

# Défini le script a utiliser « ping »
define service{
use                                    local-service
host_name                       www.free.fr
service_description          PING
check_command             check_ping!100.0,20%!500.0,60%
}

*

Le fichier de configuration de l’hôte est maintenant terminé, il nous reste une dernière étape, nous devons indiquer au serveur Nagios que celui-ci existe sans quoi il n’apparaitra pas dans la console. Nous allons pour cela éditer le fichier nagios.cfg, entrez cette commande:

nano /usr/local/nagios/etc/nagios.cfg

*

Tout en bas de ce fichier ajoutez cette ligne:

cfg_file=/usr/local/nagios/etc/objects/free.cfg

*

Sauvegardez le fichier et redémarrer Nagios :

/etc/init.d/nagios restart

*

Aller sur la page http://<ip de votre serveur/nagios ou http://localhost/nagios. Vous verrez votre nouvel hôte. Il se peut que vous voyiez au niveau du statut « PENDING » cela signifie que l’hôte n’a pas encore été testé comme il vient juste d’être ajouté. Attendez quelques minutes.

 

Exemple 2

Dans ce second exemple nous allons tester le serveur DNS d’un hôte, nous allons tester le DNS de Google qui est 8.8.8.8.

Contrairement au premier exemple, la supervision du service DNS n’est pas présente par défaut dans le fichier commands.cfg, nous allons l’ajouter. Pour cela éditez le fichier

nano /usr/local/nagios/etc/objects/commands.cfg

*

Ajoutez les lignes suivantes et sauvegardez le fichier:

# ‘check_dns’ command definition
define command{
command_name    check_dns
command_line    $USER1$/check_dns -H $HOSTADDRESS$ -s $HOSTADDRESS$
}

*

Maintenant que la commande de supervision DNS est ajoutée (« check_dns »), nous allons créer le fichier de notre hôte comme précédemment. Je l’appel ici dns.cfg

cd /usr/local/nagios/etc/objects
nano dns.cfg

*

Copiez les lignes suivantes dans le fichier:

# Défini un hôte
define host{
use                            linux-server
host_name               dns.google
alias                         dns.google
address                    8.8.8.8
}

# Défini script a utiliser « DNS »
define service{
use                                    generic-service
host_name                       dns.google
service_description          DNS
check_command             check_dns
}

*

Notre hôte est créé il ne nous reste plus qu’à ajouter notre hôte dans le fichier nagios.cfg

nano /usr/local/nagios/etc/nagios.cfg

*

Tout en bas de ce fichier ajoutez cette ligne:

cfg_file=/usr/local/nagios/etc/objects/dns.cfg

*

Sauvegardez le fichier et redémarrez Nagios :

/etc/init.d/nagios restart

*

*

Retournez sur l’interface de Nagios (http://<ip de votre serveur/nagios ou http://localhost/nagios) et vous verrez votre nouvel hôte

*

Vous pouvez utiliser les scripts présents dans le dossier /usr/local/nagios/libexec pour superviser les services de vos hôtes, ce ne sont que 2 exemples mais il y a de nombreuses possibilités.

À propos de l’auteur

Vincent Krahenbuhl administrator

Passionné d’informatique, ma motivation et ma curiosité m’ont permis de réaliser des études en alternance, tout d’abord en tant que technicien informatique au sein du groupe Edscha puis administrateur réseau au sein de FM Logistic. Fort de ces expériences dans deux entreprises internationales, j’exerce aujourd’hui le rôle d’ingénieur réseau et sécurité chez FM Logistic.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.